Rechercher
  • Sébastien CHAUVIN

RETOUR SUR … l’ATELIER TERRITORIAL « Numérique et filière bois en OCCITANIE et NOUVELLE AQUITAINE »

Dernière mise à jour : 21 janv.

Organisé dans le cadre du projet INTERREG SUDOE « WOODMARKETS » une rencontre entre les entreprises de la filière forêt/bois et les partenaires français du projet Woodmarkets[1] a eu lieu fin 2021 au siège du Cluster des entreprises du numérique en Occitanie « Digital 113 » à Toulouse.


C’est l’occasion de mettre en lumière les principaux éléments qui sont ressortis de cette rencontre qui a réunie environ 30 personnes et qui visait à mieux cerner les besoins numériques de ce secteur. L'atelier fut également articulé autour de retours d’expériences présentées par des entreprises de la filière qui ont mis en place des solutions numériques dans leurs processus de production, de gestion d’entreprise et de commercialisation.

En amont de la rencontre, un diagnostic de besoins avait été réalisé auprès de 34 entreprises des deux régions françaises qui participent au projet WOODMARKETS : la Nouvelle Aquitaine et l’Occitanie. Il s’agissait d’identifier le niveau d’appropriation des outils et services numériques dans les activités des entreprises ciblées mais également leurs attentes concernant l'intégration future du numérique dans l'entreprise, les obstacles rencontrés...


Bien que ne pouvant prétendre à représenter les besoins de la majorité des entreprises de la filière, on peut néanmoins tirer des enseignements intéressants des résultats de l'enquête réalisée : la gestion d’entreprise et la traçabilité des produits arrivent en tête des besoins prioritaires, suivis de très près par l’amélioration de la visibilité et la communication autour des activités des entreprises notamment. Retrouvez plus d’informations sur les résultats de l’enquête en consultant l’infographie :

Plusieurs intervenants ont ensuite été invités à présenter leurs retours d’expérience ou des outils et services numériques en lien avec ces trois axes « production », « gestion », « commercialisation ».


Production

Nicholas Weber, de la société Tonewoods SL, fabricant de pièces d'instruments de musique basé à Valence en Espagne, a présenté l’outil Forestchain. Basé sur la technologie blockchain cet outil vise à apporter une solution à la traçabilité des produits et des processus afin de se conformer aux obligations réglementaires légales liées au commerce du bois et à la certification de la gestion durable. Cet outil, selon son concepteur, est aussi un outil marketing puisque grâce à l'utilisation du « passeport numérique », l'utilisateur final peut savoir (connaitre) en détail d'où vient son produit et comment le bois qui a servi à la fabrication a été obtenu. Cela permet, selon Nicholas Weber, de « relier la forêt avec les gens ».


Gestion

Anne Piques-Rouxelin, de la société Gers SCI Pal, spécialiste de la fabrication de palettes, basée dans le département français du Gers, a expliqué en détail comment son entreprise a identifié le besoin de mettre en place un ERP, le processus de prise de décision, les différentes étapes de sélection de l’ERP correspondant à ses besoins et à l’intégrateur d’ERP. La mise en place d’un tel outil a été un travail long et compliqué qui a nécessité un accompagnement technique. Il s’agit d’un investissement important (pas que financier) qui a permis d’obtenir des résultats positifs notamment dans la gestion des stocks et dans les différents processus de production.


Commercialisation

Quentin Debarbouille, de la société PiveteauBois, groupe industriel français fabricant de solutions bois pour la construction, l'aménagement paysager et la bioénergie, a présenté comme l’entreprise a intégré le numérique dans le domaine du marketing et de la communication. Cela a été une réponse aux évolutions des exigences des clients, au changement d’attentes de la société qui appelle une plus grande visualisation des produits, une amélioration de la fluidité de la recherche d'informations, des interactions entre l'entreprise et le client... Prenant tout cela en compte, la société a décidé de mettre en place un site de vente en ligne dans le cadre de son activité commerciale, un catalogue de vente en ligne et la création de profils sur les réseaux sociaux. Pour cela, il a fallu renforcer l'équipe en intégrant de nouvelles compétences : experts en marketing digital et web, chargés de communication notamment. Les premiers résultats sont déjà perceptibles avec une croissance de 10 % des visites sur le site de vente en ligne de l’entreprise.


Après les expositions, un temps d'échange a été ouvert avec tous les participants pour approfondir les solutions présentées et les expériences partagée.


Compte tenu du succès et de l'intérêt suscité par cet événement, il est prévu d'organiser d'autres rencontres entre entreprises de la filière et entreprises du numérique, afin notamment de permettre pour les uns de mieux cerner les attentes des entreprises du secteur et pour les autres de mieux identifier l’éventail de solutions déjà disponibles pour intégrer davantage le numérique dans les entreprises de la filière.

---

WOODMARKETS est un projet cofinancé à 75 % par le Fonds européen de développement régional (FEDER) à travers le programme Interreg Sudoe. Le programme Interreg Sudoe soutient le développement technologique et l'innovation, l'amélioration de la compétitivité des PME, le développement durable, la prévention et la gestion des risques, la protection de l'environnement et l'utilisation rationnelle des ressources.

Woodmarkets est porté par FORESPIR et 11 partenaires de France, d’Espagne et du Portugal, qui collaborent pour contribuer à

1) Aider les entreprises de la filière bois à définir une stratégie pour accompagner la transition numérique

2 Accompagner le développement d'outils et de services d'innovation numérique pour les entreprises forestières

3) Améliorer les capacités et les compétences des PME et de leurs entités sectorielles pour accélérer la transition numérique

En savoir plus sur le projet et les actions : https://woodmarkets-sudoe.com

[1] FORESPIR, FIBOIS OCCITANIE, CRITT BOIS OCCITANIE, XYLOFUTUR, AVBP



66 vues0 commentaire