LA GESTION FORESTIÈRE en faveur DES HABITATS ET ESPÈCES
D’INTÉRÊT COMMUNAUTAIRE - Sites NATURA 2000 pyrénéens

Par ses choix sylvicoles, le forestier influence notamment la composition et la structure des peuplements. En effet, selon les essences privilégiées, la densité, le traitement, l’âge d’exploitabilité,... les écosystèmes forestiers auront des faciès différents, ce qui influera sur les capacités d’accueil de certaines espèces animales et végétales. Les interventions d’amélioration sylvicoles, elles-mêmes, (martelage, exploitation, travaux forestiers) peuvent parfois avoir des incidences négatives : risque de dégradation directe ou de dérangements d’espèces farouches ...

 

Les espèces des Directives Habitat/Faune/Flore et Oiseaux (NATURA 2000) ont été identifiées comme étant d’intérêt communautaire car menacées par la dégradation de leurs habitats. De même certains habitats forestiers, rares ou remarquables, sont également considérés comme d’intérêt communautaire. Ces habitats et espèces présentent donc un réel enjeu de préservation à l’échelle européenne, à l’origine de la création du réseau de sites NATURA 2000.

Ainsi, entre 2011 et 2014, le projet BIOFOR s’est proposé de faire un bilan des recommandations de gestion forestière en faveur des habitats et espèces d’intérêt communautaire, présents sur les sites NATURA 2000 des Pyrénées afin : 

  • de MUTUALISER, entre forestiers et naturalistes, des méthodes et outils opérationnels de gestion et d’animation.​

  • de RECHERCHER UNE HARMONISATION des orientations de gestion forestière entre sites NATURA 2000.

  • d' AMÉLIORER LA COHÉRENCE des actions menées et leur compréhension par les propriétaires et gestionnaires forestiers, premiers concernés par l’application de ces mesures.

Le projet BIOFOR s’est basé sur l’analyse détaillée des recommandations citées dans les documents d’objectifs des sites NATURA 2000 pyrénéens. Après une enquête réalisée auprès des gestionnaires de ces sites, il a été possible d’identifier les freins et leviers pour la mise en oeuvre des actions auprès des propriétaires. En complément, un travail de concertation auprès d’un large panel d’acteurs, naturalistes et forestiers, a permis de discuter et de définir des recommandations spécifiques et adaptées à chaque espèce et habitat. 

Le partage d’expériences a en outre permis d’évaluer chacune des recommandations selon une double approche écologique et économique. Destinée à faciliter les choix des gestionnaires, cette évaluation met en évidence l’investissement technique et parfois financier en regard de l’intérêt écologique de chaque modalité d’intervention proposée

Un recueil de ces recommandation a été édité et est disponible ici.

GEIE FORESPIR         23 bis Boulevard Bonrepos - 31000 TOULOUSE         geieforespir@forespir.com         +33(0)534.414.320