Rechercher
  • Sébastien CHAUVIN

Les FHVE un enjeu fort pour la forêt Pyrénéenne : Zoom sur CONECTFOR !

La caractérisation et la préservation des forêts pyrénéennes à haute valeur écologique et de leur connectivité écologique.

Le mois dernier, lors de la journée technique « Des vieux arbres pour l’avenir de nos territoires en Occitanie » organisée par l’Association Nature en Occitanie, Raphaël Delpi, Chargé de mission à FORESPIR et Nicolas Gouix, chercheur au Conservatoire d’Espaces Naturels d’Occitanie ont présenté le projet INTERREG POCTEFA « CONECTFOR » - “caractérisation et préservation des espaces forestiers à haute valeur écologique (HVE) et de leur connectivité écologique” ; l’occasion pour nous de revenir sur ce projet ambitieux de coopération transfrontalière.


Le massif des Pyrénées est largement couvert par la forêt qui accueille une biodiversité très riche. Certaines de ces forêts concentrent des enjeux forts en termes de biodiversité : ce sont des forêts que l’on considère à hautes valeur écologique (les “FHVE”) qui, au-delà des nombreuses espèces animales et végétales que l’on y trouve, fournissent de nombreux services écosystémiques (protection de la ressource en eau, maintien d’un sol riche…). Pour autant, sur les territoires qui composent le massif, tous n’ont pas la même définition de ce que pourrait être une « forêt à haute valeur écologique ».

C’est un des premiers objectifs du projet INTERREG POCTEFA "CONECTFOR" : créer un socle de définition de ces fameuses FHVE. Pour ce faire, les partenaires français, espagnols et andorrans travaillent de concert pour aboutir à une caractérisation commune de ces « hotspots de biodiversité » : quel degré de maturité biologique doit-on trouver ? quel est le pourcentage d’espèces remarquables présentes ? depuis quand y-a-t-il de la forêt ? quels stades sylvigénétiques y sont présents ? … Autant de questions et de critères que les partenaires scientifiques et forestiers assemblent pour aboutir à une définition partagée en vue de leur prise en compte dans les instruments de planification des territoires pyrénéens.


Au-delà de chercher à parler le même langage de part et d’autre du Massif, CONECTFOR cherche aussi (et surtout!) à connecter ces FHVE entre elles : cela permet notamment aux espèces de satisfaire leurs besoins vitaux (reproduction, brassage des populations…) mais aussi de se déplacer entre habitats présentant des niveaux élevés de qualité.


Les nouvelles technologies ne sont pas en reste, puisque les partenaires cherchent à exploiter les possibilités offertes par la télédétection (images satellites) et le LiDAR déjà largement utilisé par le versant espagnol pour caractériser la capacité de la forêt que l’on retrouvera entre (ou aux abords de) ces FHVE à favoriser leur connectivité.

Parce qu’il est important d’ancrer ces actions sur les territoires de notre massif, le projet CONECTFOR a entamé en 2021 sa phase opérationnelle puisque 19 zones avec des FHVE ont été sélectionnées. Plusieurs actions de gestion forestière vont y être mises en œuvre cette année 2021 pour augmenter la connectivité et la qualité écologique des FHVE et des zones interstitielles.

Ce réseau pyrénéen de zones vitrine, l’expertise des partenaires, et les leçons tirées des actions réalisées alimenteront des recommandations de gestion, qui ont vocation à être diffusées le plus largement possible afin d’améliorer la connectivité des FHVE au sein du massif pyrénéen.


Prochaine étape sur le terrain !


CONECTOFR cofinancé à hauteur de 65% par le Fond Européen de Développement Régional (FEDER) à travers le programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). Il bénéficie également du soutien financier de la Région Occitanie et de l’État Français (DREAL Occitanie et ANCT - Commissariat à l'Aménagement, au Développement et à la Protection du Massif des Pyrénées - FNADT).






30 vues0 commentaire